Dialogue on the Threshold

Диалог на пороге

Thursday, 3 September 2009

The Digestionary Theory of Literary Genre


On pourrait ranger (...) le genre humain civilisé en trois grandes catégories : les reguliers, les resserrés et les relâchés. (...) Pour me faire comprendre par un exemple, je le prendrai dans le vaste champ de la littérature. Je crois que les gens de lettres doivent le plus souvent à leur estomac le genre qu’ils ont préférablement choisi. Sous ce point de vue, les poètes comiques doivent être dans les réguliers, les tragiques dans les resserrés, et les élégiaques et pastoureaux dans les relâchés : d’ou il suit que le poète le plus lacrymal n’est séparé du poète le plus comique que par quelque degré de coction digestionnaire.

[Brillat-Savarin.] Physiologie du goût, ou méditations de gastronomie transcendante, Ouvrage théorique, historique et à l’ordre du jour. Paris: Charpentier, Éditeur, 1838. P. 231 "Influence de la digestion"


One might separate civilised human kind into three broad categories: the regular, the constipated and the lax. (...) In order to make myself understood, I shall take an example from the vast field of literature. I believe that men of letters for the most part owe their preferred choice of genre to their stomach. From this point of view, the comic poets are to be found among the regular, the tragic poets among the constipated, and the elegaic and pastoral poets among the lax: whence it follows that the most lachrymose poet is separated from the most comic poet only by a degree of digestionary coction.

No comments: