Dialogue on the Threshold

Диалог на пороге

Sunday, 2 February 2014

La géographie magique d'une planète inconnue

Aussi bien, c'est une impression douloureuse, à mesure qu'on va plus loin, de perdre, ville à ville et pays à pays, tout ce bel univers qu'on s'est créé jeune, par les lectures, par les tableaux et par les rêves. Le monde qui se compose ainsi dans la tête des enfants est si riche et si beau, qu'on ne sait s'il est le résultat exagéré d'idées apprises, ou si c'est un ressouvenir d'une existence antérieure et la géographie magique d'une planète inconnue. Si admirables que soient certains aspects et certaines contrées, il n'en est point dont l'imagination s'étonne complétement, et qui lui présentent quelque chose de stupéfiant et d'inouï. Je fais exception à l'égard des touristes anglais, qui semblant n'avoir jamais rien vu ni rien imaginé. 

Gérard de Nerval, Voyage en Orient

It is a painful impression indeed, the further one goes, to lose, town after town and country after country, that whole beautiful world that is created in childhood through reading books, through pictures and through dreams. The world that thus takes shape in children's heads is so rich and beautiful that you do not know whether it is the exaggerated result of ideas you have learned or whether it is a recollection of a previous existence and the magical geography of an unknown planet. No matter how remarkable certain sights and certain regions might be, there is none that completely surprises the imagination or that presents it with anything astounding or unheard of. I except English tourists, who seem never to have seen or imagined anything.

No comments: